Questionnaire de sélection des outils de gestion des cas de défaut de la SCHL

Il arrive que des emprunteurs doivent faire face à des circonstances financières imprévues qui peuvent nuire à leur capacité de demeurer propriétaires de leur logement. Une intervention hâtive, la coopération et un plan de gestion des cas de défaut bien exécuté permettent aux prêteurs et aux emprunteurs de travailler de concert afin de trouver une solution gagnante à la plupart des problèmes financiers.

Le mécanisme de sélection des outils de gestion des cas de défaut de la SCHL peut aider les prêteurs à déterminer quels sont les outils à préconiser en fonction des circonstances dans lesquelles se trouve l’emprunteur. Le présent document part du principe que l’emprunteur éprouve des difficultés financières ou que le prêt est en défaut.

Étape 1 de 3
L’emprunteur est-il apte ou disposé à rembourser le prêt?
Oui
Non

De l’aide quand vous en avez besoin

L’équipe de gestion des cas de défaut de la SCHL est prête à vous épauler en tout temps, notamment avant qu’un défaut ne survienne ou lorsqu’un nouveau prêt devient en souffrance. L’équipe possède le savoir-faire nécessaire pour vous aider à gérer les dossiers complexes ou inhabituels et elle peut aussi satisfaire vos besoins de formation.

Un soutien quand vous en avez le plus besoin… au bout du fil!

Centre de règlement des demandes

1 866 358 9999

Le présent questionnaire a pour seul but d’aider les prêteurs agréés à comprendre les fondements des conseils qu’offre actuellement la SCHL sur la gestion des cas de défaut. L’utilisateur doit savoir que ce questionnaire n’est en aucun cas exhaustif et qu’il demeure subordonné aux lignes de conduite formelles de la SCHL en matière d’assurance, lesquelles peuvent comporter d’autres modalités, critères et restrictions et faire, à l’occasion, l’objet de modifications. Il n’a pas été conçu pour fournir des conseils financiers ou autres conseils d’expert, et il ne doit pas servir à cet effet. Le contenu ne comporte aucune garantie, expresse ou tacite. La SCHL, ses employés, ses représentants et ses conseillers ne peuvent être tenus responsables, d’aucune façon, relativement à l’utilisation du contenu.

Canada

Partager...


Imprimer(ouvre dans une nouvelle fenêtre)